OGEFREM: 39ème anniversaire

L’Office de Gestion du Fret Multimodal (OGEFREM) fête le 39ème anniversaire de son existence depuis sa création par Ordonnance n°80/256 du 12 novembre 1980. A cette occasion, une grande manifestation a été organisée hier mardi 12 novembre 2019, dans la salle polyvalente  située au deuxième niveau de l’immeuble du siège social. Un anniversaire très exceptionnel en son genre en ce que la grande famille OGEFREM, à travers sa délégation syndicale, a témoigné un sentiment de reconnaissance et de profonde gratitude à l’endroit de la haute direction de cet Etablissement qui ne cesse de conjuguer d’énormes efforts pour l’amélioration des conditions de travail constatées actuellement dans le paiement mensuel et régulier de salaire de l’ensemble du personnel de l’Office.

 

Cérémonie de réception des véhicules de l’OGEFREM

Ce vendredi 25 octobre 2019, était organisé dans l’enceinte de la paroisse Notre Dame de Fatima, en présence des cadres et agents de l’OGEFREM, la cérémonie de réception des véhicules nouvellement acquis par l’OGEFREM. Il s’agissait de plus de 30 jeeps neuves de marque TOYOTA, prévus pour les directeurs et certains services du siège et des provinces. Prenant la parole, le DG Patient SAYIBA  a expliqué que l’acquisition de ces véhicules était à inscrire dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail et par conséquent, de l’accroissement de la productivité. Il a profité de cette occasion, pour exhorter les agents à plus de conscience dans le travail pour que demain, l’Office puisse envisager l’achat d’autres véhicules pour les sous-directeurs et autres agents.

L’OGEFREM à la 96ème rencontre TOP MANAGER AFRIQUE à Istanbul

Monsieur Olivier MANZILA, Directeur Général Adjoint de l’OGEFREM, revient d’un séjour en Turquie et plus précisément à Istanbul, où il a intervenu à la 96ème rencontre de TOP MANAGEMENT, sur le thème MANAGEMENT DES RISQUES PAR LES DIRIGEANTS, du 20 au 26 octobre 2019. Cette rencontre a connu la présence de plusieurs chefs d’entreprise  africains  et a constitué à notre humble avis un cadre propice d’échanges entre ces dirigeants pour la bonne gouvernance qui amènera notre pays à l’émergence attendue de 2030. La qualité et la pertinence des interventions du Directeur Général Adjoint de l’OGEFREM lors de ces assises, ont retenu l’attention des hautes autorités de TOP MANAGEMENT qui lui ont exprimé leur gratitude à travers leur lettre de remerciement du 29 octobre dernier.

38ème anniversaire de l’OGEFREM

Ce lundi 12/11/2018, l’OGEFREM totalise ses 38 ans d’âge. La cérémonie marquant cet événement sera organisée dans la grande salle polyvalente de 2ème niveau au siège de l’Office. Plusieurs personnalités sont invitées à cette cérémonie, dont les anciens mandataires.

 

Journées de réflexion à l’OGEFREM

Dans le cadre des festivités marquant les 38 ans d’existence de l’OGEFREM, le Directeur  Général, Monsieur Patient SAYBA TAMBWE a procédé le mercredi 07/11/2018, à l’ouverture des journées de réflexion sur l’OGEFREM. A cette occasion plusieurs orateurs se sont succédés pour exposer sur quelques sujets relatifs aux activités de l’Office. Ces journées se sont clôturées le vendredi 09/11/2018 par un cocktail offert aux participants

Par le biais de Mr Patient SAYIBA TAMBWE, Directeur Général de l’OGEFREM, l’office avait pris part aux travaux de la table ronde sur les exportations tenues à Kinshasa du 02 au 04 avril 2018. Afin de mener une étude pour reconvertir d’une part l’économie congolaise actuellement extravertie et d’autre part pour relever efficacement l’idée de dépendance économique du pays vis-à-vis de l’étranger.

Table ronde sur l’exportation

Par le biais de Mr Patient SAYIBA TAMBWE, Directeur Général de l’OGEFREM, l’office avait pris part aux travaux de la table ronde sur les exportations tenues à Kinshasa du 02 au 04 avril 2018. Afin de mener une étude pour reconvertir d’une part l’économie congolaise actuellement extravertie et d’autre part pour relever efficacement l’idée de dépendance économique du pays vis-à-vis de l’étranger.

Par le biais de Mr Patient SAYIBA TAMBWE, Directeur Général de l’OGEFREM, l’office avait pris part aux travaux de la table ronde sur les exportations tenues à Kinshasa du 02 au 04 avril 2018. Afin de mener une étude pour reconvertir d’une part l’économie congolaise actuellement extravertie et d’autre part pour relever efficacement l’idée de dépendance économique du pays vis-à-vis de l’étranger.

Congo-Kinshasa: OGEFREM – Patient Sayiba met le cap sur le projet du port sec de Kasumbalesa Allafrica Le 2017-10-02 Source

Moins d’un trimestre seulement depuis qu’il a été porté à la tête de l’Office de Gestion du Fret Multimodal (OGEFREM), par Ordonnance présidentielle n°17/040 du 13 Juillet 2017, Patient Sayiba Tambwe, Directeur Général de l’Office a convoqué tous les intervenants du secteur de Commerce extérieur.

En l’occurrence les Chargeurs, les Transporteurs des produits pétroliers, les Agents maritimes, les Commissionnaires en douane, mais aussi les Banquiers. C’était le vendredi 29 septembre 2017, en la salle des banquets, situé au 2ème niveau de l’immeuble du siège administratif.

Cette rencontre est d’une grande importance et requiert un triple sens en ce qu’elle a permis une prise de contact entre le nouveau comité de direction et tous ses partenaires du secteur en vue de mieux se connaître et se faire mutuellement confiance afin que chaque partie puisse tirer au maximum les dividendes qui lui reviennent. Pour cela, un cadre de concertation permanent est d’ores et déjà mis sur pied et mettra face-à-face l’Ogefrem et les intervenants du secteur. Ils vont se retrouver régulièrement une fois tous les trois mois pour discuter au sujet de différents problèmes qui gangrènent leur secteur et d’y apporter des solutions durables.

Le DG de l’Ogefrem en a profité pour présenter à ses hôtes l’Observatoire National de Transport. En outre, tenant compte de la complexité de sa mission dans le secteur de commerce maritime international et transport multimodal, l’Ogefrem a réitéré sa ferme volonté de défendre les intérêts des chargeurs, tout en se rassurant de son rôle de Conseil du gouvernement en matière de collecte de Fret congolais au profit de l’Etat propriétaire pour une meilleure mobilisation des recettes.

En présence du Président du Conseil d’Administration de l’Ogefrem, M. Jemsy Mulengwa, le DG Patient Sayiba, en compagnie de son Adjoint, Olivier Manzila Mutala et tout son staff directionnel (Cadres des directions et agents d’exécution), a, enfin, dressé la posture projective des actions à mener pour mobiliser les ressources de l’entreprise.

A cet effet, outre le parc à Véhicules et parc à bois de Boma, il met le cap sur la réalisation d’autres projets en commençant par celui du port sec de Kasumbalesa dans l’ex. Province du Katanga dont les études de faisabilité et rentabilités économiques sont prêtes.

La Fédération des Entreprises du Congo, FEC, secteur du Commerce extérieur, ici représentée par M. Patrick Amisi Mpembwe, président du Comité Professionnel des Agents maritimes (CPAM), a apprécié, à sa juste valeur, non seulement l’initiative prise par le DG de l’Ogefrem, en instituant un cadre de concertation permanent en vue d’éplucher les maux qui gangrènent leur secteur mais surtout, d’avoir pensé d’organiser une telle cérémonie de prise de contact pour sceller un lien d’affaires solides avec toutes les parties concernées.

Au nom de toute la Fédération, Patrick Amisi s’est réjoui également de la promesse faite par le numéro Un de l’Ogefrem à défendre les intérêts des chargeurs de la RDC mais surtout, de s’impliquer auprès des autres opérateurs qui interviennent dans la chaîne logistique de transport.

Hommage mérité au Chef de l’Etat Kabila

Le Directeur Général de l’Ogefrem a saisi cette opportunité, pour exprimer toute sa gratitude au Chef de l’Etat, qui a placé sa confiance en sa modeste personne, en le nommant à la tête de l’entreprise, avec l’un des Experts attitré comme son adjoint, à savoir : M. Olivier Manzila.

Ses remerciements ont été adressés également au Premier Ministre, Bruno Tshibala, pour l’appui qu’il ne cesse d’apporter à l’Ogefrem.

De la vision

Patient Sayiba axe la vision de l’Ogefrem dans la matérialisation et renforcement du rôle d’interface qu’il joue, en sa qualité de Conseil au service du Fret, du propriétaire du Fret et du transporteur du Fret.

S’agissant des axes majeurs d’intervention, à la suite du degré extraverti de l’économie et du caractère semi-enclavé du territoire national partant du Décret n°09/63 du 03 décembre 2009, l’Ogefrem entend mettre à contribution, tous les intervenants du secteur du commerce qui sont parties prenantes aux réunions des Comités Nationaux de Facilitation et de Transports Intérieurs, lesquels seront mis en place incessamment.

Quid de l’Observatoire National de Transport ?

Ainsi, pour marquer d’une pierre blanche la modernité des informations sur la traçabilité du fret, M. Kisita Nkebi Bonaventure, Directeur des Applications des Nouvelles Technologies de l’Information (DANTI) a, au nom de la haute direction, présenté l’Observatoire National de Transport de la RD-Congo. En subsistance, celui-ci constitue une banque des données qui est une partie intégrante de l’Office pour savoir toutes les informations utiles notamment, sur la localisation de tous les ports, les adresses de transitaires, les aéroports… , brefs, le domaine de transport multimodal: transport maritime, fluvial, ferroviaire, terrestre et aérien.

C’est un instrument de facilitation à l’instar de la FERI Center (Fiche Electronique des Renseignements à l’Importation). Au-delà, il traite aussi de tous les sujets liés à la réglementation en matière des transports en RDC.

Auparavant, le Directeur de la Direction de Fret Multimodal (DFM) M. Ekofo, a circonscrit le cadre de l’événement, tout en souhaitant la bienvenue à tous les invités de marque de l’Ogefrem.

Installé dans ses fonctions du DG. OGEFREM: Patient Sayiba insiste sur le respect mutuel et l’obligation du résultat

’ Il n’y a pas deux camps à l’Office de Gestion du Fret Multimodal (OGEFREM), en sigle. Nous sommes une seule équipe qui doit gagner et laquelle, chacun va jouer sa partition. Sans Dieu Tout-puissant, nous ne pouvons rien faire. Nous avons l’obligation du résultat. Bannissons donc les antivaleurs. Mettons fin à la division. La solution est en vous. Je ne suis qu’un simple coordonnateur. Mettons-nous au travail dès maintenant’’. Tel est le point d’orgue du speech de M. Patient Sayiba Tambwe, le tout nouveau Directeur Général  de l’Ogefrem, prononcé devant les cadres et agents de l’Office au cours de la cérémonie solennelle de remise-reprise entre son équipe et celle dirigée par Anatole Kikwa Mwata Mukambo. 

C’était ce mercredi 19 juillet 2017, en la salle des banquets de l’immeuble du siège administratif de l’Ogefrem.

Présidée par le Directeur de Cabinet du Ministère des Transports et Voies de Communication, en présence du Président du Conseil d’Administration (PCA) Jemsy Mulengwa, du Directeur Général Adjoint Olivier Manzila Mutala ainsi que de nombreux invités de marque en l’occurrence, Germain Kambinga et Yves Kisombe, respectivement ministre et Vice-ministre honoraire, la cérémonie a connu une ambiance emprunte de cordialité. A l’issue de laquelle, le nouveau patron de l’Ogefrem a lancé à la fois, un appel à l’ordre et à la mobilisation tous azimuts de tous les travailleurs pour que chacun puisse donner le rendement maximal auquel l’Etat propriétaire attend de l’Ogefrem.

C’est ensemble avec un même idéal et un objectif commun que tous sont appelés à relever les défis du moment, parce qu’il n’a pas à lui seul, des solutions miracles à donner, insiste-t-il. Ce, avant d’épingler qu’il reste conscient des attentes de la masse laborieuse, lesquelles, (attentes) sont pour lui, de véritables lourdes charges.

C’est pourquoi, exhorte-t-il, chacun de demeurer calme et respectueux vis-à-vis de tous les hommes et femmes qui ont eu par le passé, à présider à la destinée de cette entreprise qui demeure sans doute, une fierté pour la RDC depuis qu’elle s’appelait ‘’Zaïre’’. Il en appelle également à l’unisson de tous les travailleurs. ‘’Plus nous serons unis, mieux nous serons forts pour faire face à tous ceux qui ont des intentions malveillantes d’anéantir l’Ogefrem.

Seul le travail anoblit l’homme

Le discours du Directeur Général Patient Sayiba Tambwe trouve ses lettres de noblesses dans des vertus cardinales en bannissant les antivaleurs, en se rangeant derrière le commandant de bord qu’il représente et en se mettant résolument au travail et chasser l’oisiveté. Car, dit-il, seul le travail anoblit l’homme. Et que celui qui ne travaille pas ne mange pas non plus, rappellent les saintes écritures.

Par ailleurs, l’Ogefrem est ce patrimoine commun autour duquel, Patient Sayiba reste redevable d’un amour profond vis-à-vis de tous ceux qui ont planté les premiers jalons, mieux les premières bases pour que l’entreprise soit effectivement ce qu’elle est devenue aujourd’hui. Il fait allusion d’abord, au premier d’entre tous les cadres et agents de l’Office en l’occurrence, le tout premier PDG Feu YAMUTUALE d’heureuse mémoire ‘’Paix à son âme’’, s’est exclamé le Directeur Général de l’Ogefrem.

Hommage bien mérité à Joseph Kabila

Il s’en voudrait, s’il ne reconnait pas le mérite du Chef de l’Etat Joseph Kabila qui croit instamment en la jeunesse et à qui, il présente des hommages bien mérités parce que la jeunesse congolaise est en train, effectivement de prendre la relève. ‘’Nous n’allons pas le décevoir’’, argue-t-il. Aussi, promet-il de faire de l’Ogefrem, un vivier ou un modèle en RD-Congo et pourquoi pas en Afrique ou à l’échelle planétaire. Il convient de signaler que l’actuel Directeur Général est fils maison. Avant de rejoindre son nouveau poste, il fut représentant de l’Ogefrem dans le Corridor nord à Dars-Es-Salaam. D’après certaines sources, il fut également Directeur provincial du Grand Kivu Maniema dont le siège est à Bukavu.

Remise-reprise

Auparavant, une séance de travail a eu lieu dans le bureau ovale du Directeur Général à travers laquelle, Anatole Kikwa a brossé de manière succincte à son successeur, le fonctionnement de l’entreprise qu’il dirige pendant près de dix ans. S’en est suivi, la signature des différents procès verbaux  et échange des signataires direction par direction, entre l’équipe sortante et celle, entrante, accompagnée des poignées des mains, symbole d’une ambiance de convivialité. Le Chef de Service Communication, M. Florent Ebondo, a procédé à la lecture du Procès-verbal de remise-reprise de l’Ogefrem entre le Directeur Général sortant Anatole Kikwa et le Directeur Général entrant, Patient Sayiba Tambwe, reprenant tout l’actif patrimonial et ressources financières de l’entreprise qui avoisinent les quatre-vingt dix millions de dollars américains. Et ce, sous des salves d’applaudissements frénétiques. Les chevaliers de la plume et des images étaient au rendez-vous pour immortaliser l’événement inédit.

Cette fois-ci, en la salle des réunions au huitième niveau de l’immeuble du siège.

Les encouragements du PCA

A son tour, le PCA de l’Ogefrem promet d’accompagner la nouvelle équipe du comité de gestion.

Il a affirmé par ailleurs que la remise-reprise s’est bien déroulée dans une ambiance de convivialité. Il espère bien que l’équipe entrante va s’atteler pour que les agents et cadres aient un bon rendement ou résultat pour donner satisfaction à l’Etat propriétaire. Il reconnait toutefois, la turbulence qu’il y a eu dans l’entreprise mais il s’est abstenu d’y revenir. Pour lui en effet, le comité Kikwa n’a pas démérité mais comme il revient au pouvoir discrétionnaire du Chef de l’Etat, de placer qui, il veut, le Conseil d’Administration reste disposer d’accompagner la nouvelle équipe, rassure-t-il.

Eugène Khonde